La vache Casta : Le Mérigou à Fourtou

Vente de viande bio de vache 

La vache Casta  La race bovine Casta est la race qui peuplait traditionnellement la partie centrale de la chaine des Pyrénées, du Haut Couserans en Ariège, au col d’Aspin dans les Hautes Pyrénées. Elle était limitée à l’est par la race Carolaise devenue depuis la race « Gasconne » par importation de taureaux de la « Gasconne à muqueuse noires » de Haute Garonne et à l’ouest par la race Lourdaise qu’elle rencontrait dés la vallée de Campan en direction de Bagnères de Bigorre.

La race de vache Casta est incontestablement locale mais plusieurs auteurs font remonter son origine à des souches ibériques. Elle était une race de montagne, traite, dont les vaches dressées participaient aux travaux de la ferme.

La race Casta avec son « poil d’ours » châtain, gris ou brun, ses cornes en lyre basse, son allure fière et don caractère éveillé représente un type d’animal original d’une très grande rusticité. Elle s’intègre bien dans les paysages préservés des zones de montagne et de colline. Elle est connue par sa très belle allure, sa faculté de n’être jamais malade et de tirer profit de tous les types de végétation.

Historique de la vache Casta 

  • 1900 : la race fut représentée au Concours Général Agricole à Paris puis de 1919 à 1939
  • 1901 : une tentative de création d’un Herd-Book interdépartemental qui fonctionna très peu de temps
  • 1920 : il fut relancé
  • 1920 : le nombre de vaches de race pure était estimé à 30 000
  • 1978 : l’ITEB entreprend de faire l’inventaire des races menacées
  • 1981 : un jeune veau-Rlhet est envoyé à l’Union de Coopératives d’Insémination Animale –MIDATEST à Soual pour y être collecté
  • Dès 1980 : un fichier des animaux reconnu officiellement comme livre généalogique de la race est tenu par l’Institut de l’Elevage
  • 1993 : la Casta est revenue pour la première fois depuis 1939 au Concours Généram Agricole de Paris dans le cadre du Salon International de l’Agriculture à la Porte de Versailles. 
La vache Casta